Notre Charte

"Ce futur chevalier, si fier de son armure, saura-t-il honorer la Règle et la Mesure."

Charte de la Famille

I – Les buts de la Lumière Aveugle

Les membres de la Lumière Aveugle réunissent toutes les bonnes volontés qui poursuivent un but principal : la transmission d’un savoir ancestral détenu par les membres de la Famille. Cependant, désireux de faire preuve de pragmatisme, la Lumière Aveugle se concentre aujourd’hui d’abord et avant tout sur la protection de la Tyrie et de ses membres en gardant le plus grand secret sur ses agissements.

Héritiers d’une tradition ancrée dans des siècles d’histoire, les membres de la Lumière Aveugle cherchent un retour aux valeurs essentielles dénuées de la mièvrerie que des années de transmission orale tronquée et de manœuvres politiciennes au sein des plus hautes instances ont fini par dénaturer. Nous œuvront à promouvoir une vision plus conforme à notre absence de véritable dogme, luttant sans relâche contre les hérésies qui gangrènent le Tout qui Est. Issus originellement des populations nornes mais aujourd’hui largement étendus aux humains, sans s’y restreindre, ces hommes et femmes à l’allure modeste n’auront de cesse de perpétuer une tradition de la Famille qui s’oublie dans le Tout. Mais depuis les rites d’intronisation des fils et filles jusqu’aux étapes de leur ultime initiation au rang de Grand-père et Grand-Mère de l’Ordre… nul ne peut prétendre connait l’ensemble de leurs secrets.

 

II – Les engagements du membre

Un membre doit prendre conscience qu’il est responsable de la bonne image de la Famille. Il se doit donc d’avoir un comportement adapté, respectueux des autres joueurs et de l’identité de notre guilde. Il est attendu de lui qu’il connaisse les grandes lignes de l’Histoire de la Tyrie et soit parfaitement familier de nos valeurs.

– Prises de décision : Une décision RP est acquise dès qu’elle atteint les deux tiers de votes lors des réunions à chaque pleine lune. Elle est souveraine et s’applique immédiatement à tous les membres de notre famille. Par contre les décisions HRP ne sont en aucun cas démocratiques. Ce sont les joueurs de Mystiruis et Tsion’hebb qui trancheront après recherche de consensus.

– Canal « lumav » : Quand la fonctionnalité sera implémentée, ce canal aura pour support l’objet du jeu qui nous permet de se connecter et s’identifier sur notre réseau privé et qui est fourni à chaque membre. C’est un canal RP, c’est-à-dire que les joueurs devront y incarner leur personnage en permanence. Le HRP doit être évité autant que possible et, s’il est indispensable, devra être encadré de parenthèses afin de créer une différence entre les deux modes de dialogue. Les émoticônes y sont tolérées, tant qu’elles de sont pas utilisées de façon abusive. Le langage SMS est prohibé.

Il est important que chacun ait à cœur de faire vivre ce canal en le considérant comme un lien avec un groupe d’amis qui auront plaisir à réagir à leur mesure et en fonction de leur personnalité à ce qui sera évoqué.

N’attendez pas votre tour pour manifester votre bonne humeur parce que le mercenaire qui vous emploie vous aura payé grassement, votre agacement parce que votre conjoint aura parlé trop gentiment à une danseuse de la cantina, votre joie d’avoir arraché un bel objet des mains d’un serviteur de Zaïthan que vous aurez fait tomber seul ou en groupe, etc. Ce sont ces petites choses de la vie quotidienne qui font vivre un canal RP et font qu’on finit par se découvrir, se trouver des intérêts communs en plus de construire une vraie identité communautaire et de poursuivre notre lutte.

Note : le canal guilde est réservé au HRP.

– Entraide : l’entraide est un élément important en tant que liant de notre entité. Elle peut se présenter sous forme d’aide en fournitures, en équipement, en combat, sous forme d’informations utiles ou même pour venir en soutien dans une discussion (quand un membre est confronté à des opposants par exemple).
Cependant, cette entraide n’est en aucun cas obligatoire : elle est la résultante de liens amicaux spontanés avant tout. Notre communauté aura plaisir à profiter des trouvailles qui ne servent pas directement l’intéressé mais n’attend pas spécialement ces gestes qui seront toujours considérés comme un don et non un dû. Une banque pourra être mise à disposition et vidée régulièrement à l’occasion de nos réunions si le besoin s’en fait sentir.

– Evénements : Chaque semaine les membres tâcheront de proposer une activité susceptible de réunir tout le monde. L’organisation de cet événement sera à la charge d’un membre ou d’un candidat secondé, s’il le souhaite, par l’ensemble de notre cause et de ses amis. Cet événement peut être de nature PvE/PvP/crafting ou autre, toujours dans une ambiance RP, d’un instant ou de quelques heures, du moment qu’il présente un intérêt pour le plus grand nombre.

La participation d’un maximum de membres aux événements RP est souhaitée. Etre membre de la Lumière Aveugle c’est savoir s’investir pour faire vivre un événement dans lesquels d’autres joueurs se sont investis pour vous au préalable. Il ne s’agit en aucun cas d’établir un quota, mais si des membres sont régulièrement absents des événements car engagés dans d’autres activités, ils n’auront naturellement plus leur place au sein des membres tout en restant des sympathisants « actifs ».

– Instances : les membres ne s’interdisent pas les sorties en instance de façon indépendante tant qu’elles ne nuisent pas à la participation aux événements de guilde. Ces sorties n’ont aucun caractère obligatoire : un membre qui se moque complètement de l’exploration de donjons, ou qui souhaite faire autre chose, est entièrement dans son droit.

Pour les instances de très haut niveau, notre cause n’a pas encore de lien privilégié avec une alliance de guildes.

– Rerolls : Un reroll est un personnage à part entière qui se doit de suivre les étapes prévues pour n’importe quel recrutement. Un reroll ne peut être parrainé par un personnage du même compte. Le grand-parent qui recevra le nouvel adopté a toute latitude pour simplifier la procédure sans pouvoir s’en exonérer totalement.

– Le JcJ (PvP) :

La Lumière Aveugle ne renie aucun aspect du jeu.

Il est donc bien évident que les duels et les attaques sont souvent une nécessité pour la défense de nos valeurs. Avoir un arriéré avec les autorités légales de son lieu d’origine peut toutefois être une source de difficultés qui sera évaluée par les décisionnaires au moment de recevoir la demande d’adoption du candidat.

Lors d’une rencontre organisée, les membres doivent porter le symbole leur engagement à notre famille afin de se faire clairement et fièrement reconnaître.

En cas d’attaque, les membres sont autorisés à se défendre de l’agression subie, que l’attaque soit individuelle ou collective. La proportionnalité n’est pas requise, l’important est de faire comprendre à l’ennemi l’erreur qu’il a commise en s’attaquant à l’un des nôtres. Un ennemi mort ne peut plus rien comprendre.

 

III – Devenir membre de la famille

1) Rejoindre la Lumière Aveugle.

Devenir un membre n’est pas une chose évidente mais reste très simple. Pour vous donner une idée, quand vous aurez lu ces lignes vous aurez déjà accompli une bonne partie du travail.

Notre cause demande à ses candidats de se présenter au sanctuaire Hedson et de demander un parent qui le guidera vers la section adéquate de ce forum). Exprimez-vous et dites nous vos envies, nous viendrons à votre rencontre.

A la présentation RP des motivations du candidat peut s’ajouter de façon complémentaire une présentation sur un mode HRP dans la section adéquate. Le but est de bénéficier d’un point de vue extérieur sur l’apparence et peut-être quelques traits de caractère du personnage, pour une immersion plus rapide.

Les recruteurs décident après examen et question(s) de déclarer (ou non) le candidat « Novice ». C’est l’occasion bien souvent d’une rencontre avec quelques membres, la plupart du temps au cours d’un rapide rituel. A l’issue de ce petit moment, le candidat intègre les rangs des Adoptés et se voit remettre un communicateur crypté.

Le candidat se choisit également des parents parmi les membres. Ces derniers le guideront pendant une période probatoire, lui expliquant les fondements de nos valeurs en étant responsables de lui.

C’est durant cette période que le nouvel adopté va devoir prouver son attachement à la famille, par sa présence dans les diverses conversations, sa présentation, l’expression adaptée de ses idées et l’organisation d’un événement avec le soutien de ses parents (entre autres).

Au bout d’une certaine période, le conseil de famille se réunit et décide avec les parents concernés et en présence de l’adopté s’il est apte à devenir un fils ou une fille à part entière, s’il est préférable qu’il demeure un adopté encore quelque temps ou s’il vaut mieux qu’il se tourne vers d’autres horizons. Pour un futur membre, un nouveau cérémonial se déroule alors pour l’initier définitivement. Le transfert de propriété des avoirs des membres intervient légalement à ce moment là. Ce don est total et sans retour.

2) Quitter la Lumière Aveugle.

Le départ est un droit HRP. C’est par contre une hérésie RP ! On ne quitte la Lumière Aveugle que mort, pourchassé, banni, ou perdu, rarement sain et sauf, du fait d’avoir partagé un plus ou moins grand nombre de secrets qui ne doivent être divulgués sous aucun prétexte.

Un départ peut être volontaire ou contraint.

– Un départ volontaire laisse le choix de redevenir « Sympathisant » ou de renoncer à tout lien avec notre famille. C’est un cas extrêmement rare étant donné la façon dont la famille protège ses secrets. (C’est néanmoins, et heureusement, le cas le plus fréquent entre joueurs ^^).

– Un départ contraint (décès, disparition ou bannissement) peut être décidé dès lors que des manquements graves et répétés à notre éthique ou au confort de jeu général ont été constatés ou en cas d’absence prolongée  (2 ou 3 mois et après avoir averti le joueur par mail au moins deux fois, si tant est que le joueur n’ait pas prévenu bien entendu).

 

IV – Le dogme HRP

1) Eléments relatifs à la pratique du jeu de rôle

– La mort d’un PJ n’est possible qu’avec l’accord explicite de son joueur.
Toute mort gameplay sera reconvertie en « laissé pour mort » ou équivalent et le joueur, dans le cadre d’une mort RP, se doit de prendre en compte les conséquences en termes de roleplay, de quelques heures à quelques semaines, voire sur la durée de vie du personnage pour la perte d’un oeil, une boîterie, un handicap quelconque s’il le souhaite, tout en prenant également en compte l’incroyable compétence des soigneurs (relativement à la vie réelle).

– La qualité de l’équipement est égale à son e-level.
Autrement dit, une arme acquise au niveau 3 n’aura quasiment aucun effet sur un personnage de niveau 35 doté d’une agilté/résistance proche du supranormal pour un débutant (tout comme un super-guerrier fantastique peut l’être vis-à-vis de la ménagère de 55 ans) et d’une armure d’une technologie qui ferait hurler à la sorcellerie ou au trucage aujourd’hui. Inutile de crier au scandale ou au manque de fair-play mais trouvez-vous plutôt des alliés et/ou allez vous entraîner (en termes plus directs : « go XP noob ») ou sachez faire profil bas, esquiver une situation délicate, fuir au besoin.

– On ne fait pas parler des PnJ connus, que ce soit pour s’octroyer une autorité, se donner une légitimité, ou même a contrario s’infliger des sanctions et/ou handicaps (l’imagination de certains joueurs est sans limite), surtout si ces PnJ font partie d’une organisation importante de l’univers étendu. Autrement dit, vous ne trouverez pas ici de « Arthas m’a demandé de… » ni de « Satele m’a dit que… » ni quoi que ce soit de ce genre. Par contre avec des PnJ que vous créez vous-mêmes et qui ne sont que des personnages mineurs et dessoudables à plus ou moins brève échéance, votre liberté est totale (ou presque) !

– On ne revendique aucune victoire PvE à titre personnel afin de ne pas décrédibiliser l’univers par le simple fait qu’un grand nombre de personnages, jamais rencontrés auparavant, pourraient tout aussi légitimement revendiquer les mêmes victoires que nous, ce qui provoquerait d’infinis hiatus et rupture de l’espace-temps ! Rien que ça ! Les seules victoires que nous nous accorderons seront sur des terrains imaginaires utilisant le jeu comme support, tout simplement.

Exemple : Aucun de nous ne se targuera jamais en RP d’avoir libéré le monde de tel ou tel boss redoutable à titre personnel. Par contre qu’il ait participé, avec beaucoup d’autres, pourquoi pas, à condition de rester suffisamment flou pour ne pas risquer de contredire l’évidence et évincer des participants.

 

 

NB : Cette charte vient en complément de la charte acceptée lors de l’installation ou de la mise à jour du jeu, et des dix commandements du roliste.

  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • RSS